Evènements

Nos prochains évènements

 

Rendez-vous du lundi au Grand Hôtel

Pour télécharger la Lettre d’information, cliquez ici.



  • Lundi 15 janvier 2024 à 19h15

Pascal Dayez-Burgeon présentera et dédicacera «Chasseurs de trône» Editions Tallandier.
L’Europe du XIXe siècle s’est modernisée, elle s’est industrialisée, elle s’est lancée à la conquête du monde. Politiquement, en revanche, elle est restée assez frileuse. Par peur du changement, amalgamant république et désordres, elle s’est cramponnée à la monarchie. À de rares exceptions – les États-Unis, la Suisse, la France d’après 1870 –, chaque révolution, chaque changement de régime, chaque indépendance s’est soldé par la proclamation d’un nouveau roi et la fondation d’une nouvelle dynastie. Napoléon ayant prouvé au monde qu’on pouvait aussi bien s’emparer d’un trône qu’en hériter, une foule de candidats ont tenté leur chance : cadets frustrés, généraux ambitieux ou aventuriers patentés.En une soixantaine de portraits célèbres (Louis-Philippe, Napoléon III, Maximilien du Mexique, le dernier empereur de Chine) ou méconnus (Othon de Bavière, Faustin de Haïti ou Boris, roi d’Andorre), Pascal Dayez-Burgeon revient sur le parcours de ces candidats au trône, leurs illusions et leurs désillusions.
Agrégé d’histoire, ancien élève de l’ENA, Pascal Dayez-Burgeon, est actuellement directeur adjoint de l’Institut des sciences de la communication du CNRS.

  • Lundi 5 février 2024 à 19h15

Charles- Eloi Vial présentera et dédicacera «Marie-Antoinette» Editions Perrin. 
Dégageant les couches successives de l’historiographie, cette biographie se concentre sur les sources premières (archives et textes d’époque) afin d’exhumer le rôle politique et diplomatique de la reine de France sans négliger, bien sûr, sa relation avec son mari, ses enfants et ses amis intimes, dont Fersen, mettant en lumière son influence méconnue sur le gouvernement et ses rapports avec les différents ministres de Louis XVI, tels Maurepas, Turgot, Necker, Calonne ou Loménie de Brienne. Le biographe distingue la femme du mythe, qu’il s’agisse des circonstances de son mariage en 1770, de ses années d’insouciance à Versailles et au Petit Trianon, jusqu’à l’époque des tragédies, aussi bien personnelles que politiques, l’épisode de Varennes, la chute de la monarchie, l’emprisonnement au Temple, son procès et son exécution, point de départ de sa légende. Charles-Éloi Vial, archiviste paléographe, est conservateur au département des Manuscrits de la Bibliothèque nationale de France. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages, dont Les Derniers Feux de la monarchie. La cour au siècle des révolutions, 1789-1870 (Perrin, 2016), La Famille royale au Temple. Les remords de la Révolution, 1792-1795 (Perrin, 2018). 

  • Lundi 25 mars 2024 à 19h15

Thierry Lentz présentera et dédicacera «Sur les bords de la Seine» Editions Perrin. 
Dans son testament, Napoléon avait souhaité reposer « sur les bords de la Seine ». Ainsi en décida Louis-Philippe en 1840. La réalisation du tombeau, aux Invalides, fut confiée à Louis Visconti. Il fallut une décennie de travaux, sous la surveillance critique du gouvernement, des Chambres, de la presse et de l’opinion, pour en venir à bout : chantier pharaonique, qui employa des centaines d’ouvriers et d’artisans, et qui fut émaillé d’incidents, de retards en tous genres, et d’une explosion des budgets, sans compter la Révolution de 1848. On alla même chercher des blocs pour le sarcophage pourpre aux confins du cercle polaire. Ce n’est qu’en 1861 que les Cendres furent définitivement installées dans la crypte. Depuis lors, le tombeau a connu moments de vicissitudes et heures de gloire, des grands hommes – Foch, Lyautey, l’Aiglon – ont rejoint l’Empereur, des visiteurs illustres et variés, y compris Hitler, se sont succédé. Directeur général de la Fondation Napoléon, Thierry Lentz a publié une quarantaine d’ouvrages relatifs au Premier Empire, et aussi au Second. Il a été distingué par l’Institut de France pour l’ensemble de son oeuvre, internationalement reconnue. 

  • Lundi 29 avril 2024 à 19h15

Marie-Hélène Baylac présentera et dédicacera «Louise Michel» Editions Perrin. 
Louise Michel est d’abord un nom, celui que portent 190 établissements scolaires de France et bien davantage encore de rues. Un nom idolâtré par la gauche, détesté par la droite, mais dont l’histoire reste méconnue. Née en 1830, d’une servante abusée par son châtelain, Louise est élevée comme « une demoiselle » et, devenue institutrice, elle monte à Paris à l’âge de 26 ans. Dès lors, sa vie se confond avec la quête d’une société plus juste. Elle fréquente les milieux républicains, s’investit dans l’éducation populaire et pour l’émancipation des femmes, fait ses premières armes de militante socialiste. La guerre franco-prussienne de 1870 puis la Commune révèlent une combattante intrépide. Elle y perd l’amour de sa vie, Théophile Ferré, mais son courage et sa fierté la transforment en icône. Quand elle meurt à Marseille, début 1905, la presse s’incline devant la dernière des romantiques, reconnaissant qu’elle force le respect de tous. Puisant aux écrits abondants de « la grande citoyenne » et aux sources officielles, témoignages, articles de presse, visites de terrain, Marie-Hélène Baylac nous entraîne dans le récit de cette vie épique. Ancienne élève de l’École normale supérieure et agrégée d’histoire, Marie-Hélène Baylac a consacré de nombreux ouvrages à la période révolutionnaire et au XIXe siècle. 

  • Lundi 27 mai 2024 à 19h15

David Chanteranne présentera et dédicacera « Chroniques des territoires » Editions Passés/Composés. 
Il n’y aurait de France que parisienne. À l’image de notre pouvoir, l’histoire serait «centralisée?». Or, de la fin de l’Antiquité au XXe siècle, les événements démontrent exactement le contraire. Les drames et les triomphes de la France ont eu, au moins à parts égales, pour théâtre la province et Paris. De la fondation de Marseille par les Phocéens à la rencontre du chancelier Adenauer et du général de Gaulle à Colombey-les-Deux-Églises, en passant par la libération d’Orléans par Jeanne d’Arc, l’entrée de Napoléon à Grenoble au début des Cent-Jours ou encore la défense de Belfort par Denfert-Rochereau pendant la guerre de 1870, David Chanteranne revient sur le rôle décisif et parfois méconnu des régions dans la construction de la nation. David Chanteranne mène une enquête de terrain afin d’identifier ce qu’il reste, concrètement ou symboliquement, de ces vestiges du passé.
Historien, rédacteur en chef de Napoléon Ier. Revue du Souvenir napoléonien, directeur du Patrimoine de la ville de Rueil Malmaison, David Chanteranne est l’auteur de plusieurs ouvrages remarqués sur le Premier Empire et Napoléon. 

  • Lundi 10 juin 2024 à 19h15

Patrick Rambourg présentera et dédicacera «Histoire du Paris gastronomique» Editions Perrin. 
Dès le Moyen Âge, Paris est un grand centre de consommation et un important marché alimentaire. Petit à petit, l’art de la « bonne chère » est érigé en dogme et Paris devient la capitale mondiale des gourmets. Désormais cosmopolite et dotée d’un rayonnement international, la Ville Lumière est à la pointe de l’innovation. Des premiers « petits pâtés » achetés à des marchands ambulants à la création d’institutions, en passant par l’invention des célèbres « bouillons parisiens », cet ouvrage basé sur une recherche approfondie et inédite nous offre l’histoire riche et méconnue d’un Paris gourmand. Historien, chercheur associé à l’université Paris Cité, Patrick Rambourg consacre ses travaux à l’histoire des pratiques culinaires et alimentaires et au Paris gastronomique. Spécialiste reconnu dans son domaine, il est l’auteur de nombreux articles et de plusieurs ouvrages, Histoire de la cuisine et de la gastronomie françaises (Perrin, 2010), À table… le menu ! (Honoré Champion, 2013), L’Art et la Table (Citadelle & Mazenod, 2016). 

Formulaire de réservation cliquez ici

 

 

Dates des galas de bienfaisance 2024

Année du 180e anniversaire de l’Œuvre des Saints Anges

Bal Vénitien

Le samedi 9 mars 2024

Bal Impérial

Le samedi 9 novembre 2024

 
(*) Important : Le prix de la soirée comprend un menu gastronomique, tout régime ou intolérance alimentaire doit être communiqué à la réservation, autrement un supplément sera exigé sur place. Les participants donnent leur accord pour être photographiés et/ou filmés et autorisent l’Œuvre des Saints Anges et ses dirigeants à diffuser photos et vidéos dans le cadre de la communication de l’Œuvre. Jeans et baskets sont interdits, ainsi que l’utilisation du portable à table. Les participants sont tenus de respecter les mesures sanitaires décrétées par les autorités.
© Œuvre des Saints Anges. Tous droits réservés. Photos Martine et Thierry Moisan.