Evènements

Nos prochains évènements

Lundi 23 septembre 2019 à 19h15

 Jean-Paul Bled présentera et dédicacera « Marlène Dietrich. La scandaleuse de Berlin » Editions Perrin.
 Actrice, chanteuse, musicienne et muse de nombreux cinéastes – en particulier de Josef von Sternberg avec qui elle tourne notamment L’Ange bleu, Marlène Dietrich (1901-1992) incarne la femme fatale, sensuelle, sophistiquée et libre, une liberté dont témoignent ses multiples expériences artistiques comme ses nombreuses relations avec les hommes et les femmes qui ont traversé sa vie. L’immense artiste se métamorphose en symbole politique. Née à Berlin, farouche opposante au nazisme, elle devient citoyenne américaine en 1939 et soutient indéfectiblement les Alliés pendant la Seconde Guerre mondiale, donnant notamment près de soixante concerts en Europe pendant la campagne de libération. Son interprétation de  » Lili Marleen « , chanson culte du régime nazi, devient alors un symbole de la résistance à celui-ci. « J’ai encore une valise à Berlin « , chante-t-elle, mais c’est en France, à Paris, que cette Vénus intemporelle choisira de finir sa vie, à l’abri des regards – et c’est en français qu’elle exprimera sa joie à l’annonce de la chute du mur de Berlin en novembre 1989. Une biographie totale, nourrie d’archives inédites, qui éclaire la femme et ausculte le mythe.
Grand spécialiste de l’Allemagne et de l’Autriche-Hongrie, professeur émérite à l’université de Paris IV-Sorbonne, Jean-Paul Bled a publié de nombreux ouvrages, dont François-Joseph, Marie-Thérèse d’Autriche, Bismarck et Les Hommes d’Hitler

Lundi 28 octobre à 19h15

Éric Mension-Rigau présentera et dédicacera «Enquête sur la noblesse. La permanence aristocratique» Editions Perrin.
Les héritiers des vieilles dynasties aristocratiques ont compris, aujourd’hui, que leur histoire, pour durer, doit demeurer vivante : ils apprennent à développer leur faculté d’assimilation, s’orientent vers l’action et réussissent dans le monde des affaires. Mais ils courent un risque : celui de se diluer dans l’anonymat des classes supérieures en se montrant moins attachés à la transmission de leur mémoire familiale, de leur ancrage rural et de formes de civilité caractéristiques de leur milieu. Par quels processus et selon quelles modalités leur héritage culturel peut-il encore se transmettre ? Telle est la question à laquelle ce livre s’efforce de répondre en proposant d’abord une analyse des principes, des traditions et des comportements qui, dans le passé, ont construit l’identité nobiliaire. Pour percevoir les sentiments, les psychologies, les intimités, il s’appuie sur des journaux intimes, des mémoires et des correspondances, mais aussi sur une longue observation du groupe étudié. Depuis plus de trente ans, il recueille en abondance récits, impressions et anecdotes qui aident à cerner des usages, des comportements, des codes revendiqués comme identitaires. La perte de toute incarnation institutionnelle n’a pas enlevé à la noblesse son importance sociologique ni sa place dans l’inconscient et l’imaginaire collectifs.
Écrivain, normalien, professeur d’histoire à la Sorbonne, Éric Mension-Rigau consacre ses recherches aux élites depuis la Révolution française. Il a publié une quinzaine d’ouvrages dont, chez Perrin, Le Donjon et le Clocher. Nobles et curés de campagne de 1850 à nos jours, Boni de Castellane et Les Rohan. Histoire d’une grande famille

Lundi 18 novembre à 19h15

Jean-Marie Pontaut présentera et dédicacera «Les grandes affaires de la Ve république» Editions Tallandier.
Disparition de Ben Barka, diamants de Bokassa, Rainbow Warrior, affaires Elf et Clearstream, procès Bettencourt et Bygmalion, arrestation de Dominique Strauss-Kahn, scandales Cahuzac, Fillon et Benalla… Plongée dans les archives noires de la Ve République. De droite ou de gauche, les puissants aiment le secret. De Gaulle, Pompidou, Giscard, Mitterrand, Chirac, Sarkozy, Hollande ou Macron : les présidents passent, l’Élysée demeure le chaudron bouillant où mijote le ragoût des affaires. Les journalistes Philippe Broussard et Jean-Marie Pontaut ont puisé dans les archives de L’Express des articles de référence sur une trentaine de scandales ayant marqué la vie politique nationale des six dernières décennies. Pas de doute : le journalisme d’investigation est plus que jamais nécessaire.
Jean-Marie Pontaut a dirigé les services Investigation du Point puis de L’Express pendant près de trente ans. Il est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages dont Ce que je n’ai pas pu dire, avec Jean-Louis Bruguière (2009) et L’Affaire Merah, l’enquête avec Éric Pelletier (2012) et Sous les jupes de la Ve (2017). 

Lundi 9 décembre à 19h15

Philippe Alexandre et Béatrix de l’Aulnoit présenteront et dédicaceront «Clementine Churchill. La femme du lion» Editions Tallandier/Robert Laffont.
Londres, mars 1908 : Clementine Hozier et Winston Churchill se rencontrent à un dîner où ni l’un ni l’autre ne voulaient se rendre. Leur coup de foudre est à l’origine d’un étonnant roman d’amour qui va durer près de soixante ans. Ensemble, ils ont eu cinq enfants. Alors que les femmes de chefs d’État ont tant de mal à trouver la mesure entre effacement et influence, dès le jour de son mariage, à 23 ans, Clementine tient sa juste place. Elle restera toujours incroyablement fidèle à ses convictions, ses certitudes, ses ambitions. De la légende Churchill, elle a connu tous les secrets, les ombres, les vérités derrière le mythe. Tout ce que l’histoire ne saura jamais et qu’elle a voulu cacher. Parce que dès le premier jour, imperturbable et fière, elle n’a cessé de croire en lui. Pour vivre avec ce monstre sacré de la politique, il fallait un tempérament d’acier. Fruit d’une longue enquête, cette biographie trace le portrait d’une femme ardente dont le destin exceptionnel se confond avec l’histoire tragique du XXe siècle.
Philippe Alexandre et Béatrix de l’Aulnoit ont écrit ensemble plusieurs best-sellers : La Dernière Reine (2000), La Dame des 35 heures (2002), Pour mon fils, pour mon roi (2009). 

Lundi 27 janvier à 19h15

Éric Anceau présentera et dédicacera «Ils ont fait et défait le Second Empire» Editions Tallandier.
Après sa biographie de référence sur Napoléon III (Tallandier, 2008), Éric Anceau, le meilleur historien de cette période cruciale de notre histoire, livre avec Ils ont fait et… défait le Second Empire le portrait de 25 personnalités, souvent hautes en couleur, responsables des grandeurs et des misères du régime : hommes et femmes, français et étrangers, politiques, diplomates, militaires ou intellectuels. Parmi eux, des femmes comme la princesse Mathilde, cousine germaine de l’Empereur, George Sand, l’impératrice Eugénie ou la reine Victoria, des proches comme le duc de Morny (demi- frère de Napoléon III), le baron Haussmann ou le maréchal Vaillant, mais aussi des adversaires résolus et tenaces comme Victor Hugo, Léon Gambetta et Bismarck… Ces portraits vivants offrent un passionnant tableau qui permet de comprendre la complexité de la période. C’est le fonctionnement du pouvoir qui se donne ici à voir avec son lot d’amitiés, d’affrontements et de trahisons.
Éric Anceau est un historien français. Il est maître de conférences à la Sorbonne, où il enseigne l’histoire du XIXᵉ siècle et l’histoire des pouvoirs, de l’action publique et des sociétés en France et en Europe à l’époque contemporaine.

 

Galas de bienfaisance

Bal Impérial

Samedi 5 octobre 2019 

Grand hôtel InterContinental
2, rue Scribe, Paris 9ème, France

Dans les plus beaux salons de Paris, champagne, orchestre,
danses Second Empire, dîner placé et bal

Menu gastronomique proposé par le Chef Laurent André
Tenue exigée robe du soir longue/smoking ou frac ou costume impérial

Membres 190 €*, non-membres 230 €, moins de 25 ans 170 €

Pour télécharger le carton d’invitation et le carton-réponse cliquez ici

Pour célébrer notre Epiphanie et le Noël de nos frères orthodoxes

Le lundi 6 janvier 2020

Les Rois au Noël Orthodoxe

dans les beaux salons du Grand Hôtel Intercontinental
2, rue Scribe, Paris 9ème
À partir de 19h30, champagne, chansons russes,
dîner gastronomique et bal

Robe du soir longue/smoking ou costume royal

Réservations avant le 15 décembre 2019

Pour télécharger le carton d’invitation et le carton-réponse cliquez ici

Membres 180 €*, non-membres 200 €, moins de 25 ans 150 €

(*) Important : le tarif membre est un avantage personnel accordé exclusivement aux personnes agrées par le Conseil d’Administration et à jour de leur cotisation annuelle.

© Œuvre des Saints Anges. Tous droits réservés.