Evènements

Nos prochains évènements

  • Rendez-vous du lundi au Grand Hôtel
    Pour télécharger la Lettre d’information, cliquez ici.

Lundi 26 septembre 2022 à 19h15

Jean-Patrick Marcq présentera et dédicacera «William Sidney Smith. Un amiral pas comme les autres» Editions Jourdan.
Plus redoutable que Nelson, William Sidney Smith, dont la statue accueille le visiteur au musée maritime de Greenwich, parait de nos jours connu des seuls spécialistes. Si Bourrienne le considérait comme le plus grand ennemi, Napoléon, quant à lui, avouera au cours de ses derniers jours à Las Cases :« il n’est point un méchant homme, j’en prends aujourd’hui une meilleure opinion». Cet amiral et lieutenant général des Royal Marines fut détesté autant par Nelson que par l’amirauté, mais adulé par le peuple britannique. En avance sur son temps en matière d’armement et de stratégie, ses idées inspireront les responsables britanniques au cours des deux guerres mondiales pour la mise en oeuvre des opérations spéciales. Qui est cet homme autant admiré par ses équipages que par ses ennemis? Qui est cet homme consacrant une bonne partie de sa fortune à l’abolition de l’esclavage? Qui est cet homme, initiateur des commandos, organisateur d’opérations de services secrets? Qui est cet homme militant pour la création de navires-hôpitaux, d’ambulances, de canots de sauvetage, protecteur des collections de l’expédition scientifique d’Égypte. Arbitre de la Chambre maritime arbitrale de Paris, membre de la Société française d’Histoire maritime, Jean-Patrick Marcq est enseignant en droit des assurances maritime et logistique et auteur de plusieurs ouvrages.

Lundi 17 octobre 2022 à 19h15

Sébastien Le Fol présentera et dédicacera « La fabrique du chef d’oeuvre. Le roman des classiques» Editions Perrin.
Comment ont été écrits les chefs d’oeuvre, les rares ouvrages qui ont été sans cesse réédités depuis leur parution pour accéder au rang de classiques ? Accompagné d’une rédaction prestigieuse, Sébastien Le Fol raconte comment les auteurs ont pensé, écrit, publié, la réception critique (souvent féroce) de leur maître-ouvrage précédant leur triomphe posthume. De Gargantua à La Peste, le lecteur partira à la rencontre de l’histoire méconnue des Essais de Montaigne, des Fables de La Fontaine, du Tartuffe, de Candide, du Contrat Social, du Mariage de Figaro, des Splendeurs et misères des courtisanes, des Trois Mousquetaires, du Mémorial de Sainte-Hélène, de la Physiologie du goût , de Le Rouge et le Noir, des Mémoires d’outre-tombe, de Madame Bovary, des Misérables, des Vingt mille lieues sous la mer, de A la recherche du temps perdu, du Voyage au bout de la nuit, des Mémoires d’Hadrien et de bien d’autres encore, traitées dans des contributions d’une rare qualité. Une approche dynamique et novatrice qui raconte une nouvelle histoire de la littérature justifiant l’adage de Bernard de Fallois selon lequel  » L’histoire d’un roman est un roman « . Sébastien Le Fol est le directeur de la rédaction de l’hebdomadaire Le Point. Il a publié en 2021 un essaie remarqué chez Albin Michel.

Lundi 12 décembre 2022 à 19h15

Dominique-Francine Liechtenhan présentera et dédicacera « Catherine II. Le courage triomphant » Editions Perrin.
Catherine la Grande, issue d’une maison princière allemande appauvrie, devint par sa volonté, son opiniâtreté et son courage indéfectible, impératrice d’une des premières puissances mondiales. Autocrate, et fière de l’être, elle chercha à rapprocher son immense pays du monde occidental, marchant sur les brisées de ses deux prédécesseurs, Pierre le Grand et sa fille Élisabeth. Son pragmatisme éclairé se heurta, dans ses réformes intérieures, à une société qui n’était pas prête à abandonner ses prérogatives. Sa politique étrangère fit sa grandeur, et la conduisit à mener des guerres meurtrières avec ses voisins, dont l’un, la Pologne, se vit disparaître de la carte de l’Europe. Elle réalisa le rêve séculier des tsars en conquérant les rives septentrionales de la mer Noire et en annexant la Crimée sans que l’opinion internationale ne s’en émût. Un de ses grands rêves, l’instauration d’un empire grec, ayant Constantinople pour capitale, sur les ruines de l’empire ottoman, s’effondra avec la mort de son époux morganatique, Grigori Potemkine. Férue de culture française, elle entretint des correspondances avec de nombreuses têtes couronnées et les plus grands penseurs de son temps ; leurs échanges illustrent magistralement une époque, dont Catherine fut une des actrices principales: l’Europe des Lumières. Dominique-Francine Liechtenhan est directrice de recherche au CNRS. Eminente spécialiste de la Russie, elle a publié La Russie entre en Europe ; Élisabeth Ière et la guerre de Succession d’Autriche; Elisabeth, l’autre impératrice ; Pierre le Grand, le premier empereur de toutes les Russies. Elle a eu le prix Dmitri Likhatchev (Saint-Pétersbourg) pour l’ensemble de ses travaux.

Lundi 16 janvier 2023 à 19h15

Guillaume Frantzwa présentera et dédicacera « Le rêve brisé de Charles Quint 1525-1545 : un empire universel ? » Editions Perrin.
Marignan, 1515. François Ier est le grand vainqueur de cette mémorable bataille, et son succès érige la France en première puissance européenne. Mais en quelques années, l’équilibre des pouvoirs se renverse totalement : en 1519, Charles Quint ravit le trône impérial au roi de France et, en 1525, il le bat à Pavie et le fait prisonnier. Dès lors, plus rien ne semble s’opposer à ce que l’empereur victorieux devienne le maître absolu de toute l’Europe. Son ambition est désormais simple : revenir à une parfaite unité chrétienne en restaurant un empire universel sur le continent. Cet ouvrage passionnant éclaire d’un jour nouveau son véritable dessein politique, et montre qu’il s’est joué en trois temps. De 1525 à 1529, le Habsbourg s’évertue à ravaler définitivement la France. De 1529 à 1540, l’héritier des rois Catholiques touche son espoir du doigt car le Saint Empire rayonne sur l’Europe, et semble alors capable de rétablir durablement la paix. Mais de 1540 à 1545, l’empereur, malade et vieillissant, s’enlise dans divers conflits (Allemagne, Turquie, etc.) et ne parvient pas à endiguer les guerres de religion qui ne cessent de prendre de l’ampleur. Avec le talent narratif qu’on lui connaît, Guillaume Frantzwa analyse la façon dont le rêve impérial paraît triompher, avant d’être définitivement battu en brèche durant la deuxième moitié du règne de Charles Quint. Guillaume Frantzwa est archiviste paléographe et docteur en histoire de l’art à l’université Paris-I, conservateur du patrimoine au Centre des Archives diplomatiques.

Formulaire de réservation cliquez ici

 


Galas de bienfaisance

Bal Impérial

Samedi 26 novembre 2022 

Grand Hôtel InterContinental
2, rue Scribe, Paris 9ème, France

A partir de 19h30, champagne, orchestre, dîner placé.
Menu gastronomique proposé par le Chef Laurent André
Spectacle, danses d’animation et bal
Salon pour se costumer, vestiaire et voiturier
Participation : membres 200 €, non-membres 250 €
Moins de 25 ans 180€ avec copie d’une pièce d’identité
Réservations accompagnées du carton-réponse et du règlement avant le 19 novembre 2022

Costumes Second Empire

Tenue de rigueur pour les participants qui ne souhaitent pas se costumer :
pour les dames robe du soir longue et pour les cavaliers smoking ou frac.
Les dames en pantalon ou robe courte et les messieurs en costume/cravate ne seront pas admis.

Membres 200 €*, non-membres 250 €, moins de 25 ans 180 €

Pour télécharger le formulaire de réservation cliquez ici
English version : click here
Télécharger l’invitation cliquez ici
Téléchargez le carton réponse cliquez ici

 

Dates des galas de bienfaisance de 2023

Bal Vénitien

Le samedi 25 mars 2023

Bal Impérial

Le samedi 25 novembre 2023

(*) Important : le tarif membre est réservé aux personnes agréées par le Conseil d’Administration et à jour de la cotisation annuelle. Le prix de la soirée comprend un menu gastronomique, tout régime ou intolérance alimentaire doit être communiqué à la réservation, autrement un supplément sera exigé sur place. Les participants donnent leur accord pour être photographiés et/ou filmés et autorisent l’Œuvre des Saints Anges et ses dirigeants à diffuser photos et vidéos dans le cadre de la communication de l’Œuvre. Jeans et baskets sont interdits, ainsi que l’utilisation du portable à table. Les participants sont tenus de respecter les mesures sanitaires décrétées par les autorités.
© Œuvre des Saints Anges. Tous droits réservés.